DECLARATION DE L’ACAT-RCA RELATIVE A LA CELEBRATION DU 62e ANNIVERSAIRE DE LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La République Centrafricaine célèbre à l’instar des pays du monde entier le 62e anniversaire de la DUDH adoptée le 10 décembre 1948, par l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Après les atrocités de la 2e Guerre Mondiale qui ont couté la vie à des millions de morts, les responsables du monde ce sont résolus à ne plus accepter la répétition de cette barbarie. C’est pourquoi, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme fut adoptée.

La Constitution du 27 décembre 2004 manifeste son attachement à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme promeut entre autre le droit à la vie, à la liberté et à la sureté de sa personne, l’interdiction de l’esclavage, l’interdiction de la torture, l’égalité de tous devant la loi, l’interdiction de l’arrestation arbitraire, la présomption d’innocence, la liberté de pensée, la liberté de circuler, la liberté d’association…….

Aujourd’hui, le contexte est marqué par les multiples attaques perpétrées par les groupes rebelles centrafricains et étrangers qui sévissent dans les provinces du Nord-Est et du Nord-Ouest. Ces derniers sont à l’origine des violations massives et répétées des droits de l’homme sur la paisible population. Ces attaques ont provoqué en outre des déplacements des milliers des personnes à l’intérieur comme à l’extérieur de la République Centrafricaine.

La République Centrafricaine se prépare à aller aux consultations générales, dans le contexte cette insécurité grandissante entretenue dans une parie du territoire national ; ainsi, l’ACAT-RCA demande à la communauté internationale d’aider la République Centrafricaine à assurer la sécurité des personnes et des biens.

Elle rappelle aux mouvements rebelles leurs responsabilités devant les juridictions tant nationales qu’internationales, pour les crimes de guerre qu’ils commettent sur les personnes sans défense.

Elle demande au gouvernement de ne pas transiger avec les mouvements rebelles, en ce qui concerne la poursuite des crimes passibles devant la Cour Pénale Internationale.

Elle exhorte le gouvernement à promouvoir la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, afin de permettre une protection efficace et aussi de faciliter l’épanouissement de la population.

Je vous remercie.

Fait à Bangui, le 09 décembre 2010.

Pour l’ACAT-RCA

Le Président

Me Bruno Hyacinthe GBIEGBA

Annoncez gratuitement vos actualités, nouveautés, communiqués de presse, publications et événements

Contacts:

YAKA Prospert

Tél.: 00236 75 50 36 32 begin_of_the_skype_highlighting 00236 75 50 36 32 end_of_the_skype_highlighting

e-mail.: yakanet.rca@gmail.com

Bêafrika relations presse est une publication de Aurel Technologies

BP 2081

Pk 9 Gobongo

Bangui - RCA

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.